Comment passer de la maintenance curative à la préventive ?

Subir des pannes de matériel est presque inévitable pour la plupart des organisations qui utilisent beaucoup d’équipements ou possèdent beaucoup d'actifs.

Comment passer de la maintenance curative à la préventive ?

Subir des pannes de matériel est presque inévitable pour la plupart des organisations qui utilisent beaucoup d’équipements ou possèdent beaucoup d'actifs.

Les opérations de maintenance ont un coût horaire non négligeable pour toutes les entreprises soit à travers le temps des techniciens en interne soit à travers le coût des techniciens prestataires.
C'est pourquoi le déploiement d'une stratégie de maintenance est essentiel afin que les actifs critiques restent disponibles à tout moment.

Comprendre ce qu'est la maintenance curative :

Commençons par les bases, qu'est-ce que la maintenance curative ? On parle de maintenance curative (également appelée maintenance réactive ou parfois dépannage) lorsqu'une machine ou une installation est tombée en panne et qu'il est nécessaire de réparer ou remplacer l'équipement en partie ou dans sa totalité.

En d'autres termes, la maintenance curative peut être considérée comme une réparation soudaine d'un équipement défectueux ou endommagé.

Du point de vue du travail, la maintenance curative semble attrayante pour certains gestionnaires car elle ne s'attaque aux problèmes que lorsqu'ils se produisent. Pourtant, deux problèmes sérieux sont associés à cette approche particulière.

Tout d'abord, les pannes interrompent le flux de production régulier, cela affecte la qualité de service et les personnes qui ont besoin d’un service ou d’un confort.     De plus, la maintenance non planifiée vous placera en mode “dernière minute”, ce qui vous coûtera plus cher si vous avez besoin d'un fournisseur dans l'heure.

Elle affecte également votre calendrier et d'autres actions prévues dans votre agenda car ces autres tâches seront retardées.
La maintenance curative n'est pas entièrement évitable, mais une grande partie d'entre elles peut être prévenue.

Qu'est-ce que la maintenance préventive ?

La maintenance préventive est une maintenance qui est effectuée régulièrement et de manière systématique pour réduire la probabilité de défaillance.

La maintenance est effectuée pendant qu'un bien est encore en fonctionnement afin d'éviter qu'il ne tombe en panne de manière inattendue. Par exemple, un équipement peut être entretenu par anticipation pour éviter les nuisances dues à l'accumulation de poussière dans un système de filtrage.

Une bonne maintenance préventive consiste à planifier et à définir le réglage adéquat des fréquences d’entretien que vous devez avoir pour votre produit/équipement/actif.

Pour cela, il existe un moyen simple de s'approprier votre programme de maintenance : il suffit de suivre le modèle PDCA (Plan, Do, Check and Act).

Comment pouvons-nous passer de la maintenance curative à préventive ?

Pour comprendre comment on peut passer du curatif au préventif, il faut comprendre les avantages de travailler de manière préventive.

Les recherches sur la maintenance préventive montrent une réduction des temps d'arrêt non planifiés, une diminution des pannes d'équipements et de machines essentielles, une augmentation de la fiabilité des actifs critiques. Plus important encore, il y aura tout simplement moins d'opérations correctives et d'urgence coûteuses. En contrepartie, il y a un coût certain sur les actions régulières qui seront plus fréquentes mais avec un coût de l’urgence moindre.

Finalement, la maintenance préventive peut améliorer votre qualité de service et même réduire vos coûts si vos budgets de réparation sont élevés.
La maintenance préventive présente également des inconvénients potentiels tels qu’une maintenance préventive excessive, des coûts élevés de démarrage (paramétrage, mise en œuvre, définition des équipements, établissement des fréquences) et la nécessité de disposer de plus de ressources (pièces de rechange, personnel, etc.).


Quelle maintenance choisir ?

Une analyse de vos besoins est nécessaire afin de choisir judicieusement entre les différents types de maintenance et d'optimiser la gestion des pannes de vos machines :

  1. La maintenance en fonction de vos objectifs : réduction des coûts, disponibilité des actifs, audits, pérennité des actifs, sécurité de l' environnement de travail.
  2. La capacité technique disponible : intervention automatisée, intervention à distance (ou télémaintenance) avec l'aide d'un support technique (téléphone, chat, etc.), intervention physique, logiciel de gestion des interventions assistées (GMAO) tel que Urbest
  3. Les attentes en qualité de services
  4. prévenir les pannes → maintenance préventive
  5. réparer les équipements → maintenance curative
  6. Pour analyser les équipements → maintenance prédictive
  7. La nature et l’état de vos installations influent également sur la qualité attendue des services et la tolérance aux pannes. Si les attentes en matière de service client ne sont pas trop élevées, il peut parfois être plus avantageux financièrement de tolérer l'apparition d'une panne et de la corriger.

La maintenance prédictive est plus complexe à mettre en œuvre et son utilisation quotidienne nécessite certains prérequis.
Par ailleurs, votre maintenance peut être dynamisée par une GMAO (gestion informatisée de la maintenance) ; ce terme un peu désuet regroupe des outils numériques permettant un meilleur suivi des actions de maintenance qui peuvent désormais se faire de manière plus ergonomique avec du suivi de services collaboratif.

L'utilisation d'une GMAO permet de suivre les tâches et les travaux, de répertorier les pièces et les équipements, de gagner un temps précieux, et ne nécessite pas de formation poussée pour se lancer si l'on prend une plateforme comme Urbest. Il en existe plusieurs types, sous différentes formes ; n'hésitez donc pas à vous appuyer sur ces systèmes pour appliquer votre maintenance : il y a fort à parier que vous trouverez la recette idéale pour votre entreprise.
La réalité montre qu'un contrôle régulier et une maintenance préventive ne peuvent pas résoudre tous les problèmes de maintenance potentiels. Il y aura toujours une panne imprévue occasionnelle et des actions corrective à mener, mais elle montre aussi que la prévention peut aider à résoudre les problèmes avant qu'ils ne se transforment en pannes graves.

Si une stratégie de maintenance corrective peut rester utilisée, un équilibre entre la maintenance préventive et la maintenance corrective est aujourd'hui fortement recommandé. Cela permet ensuite d'évoluer vers une maintenance prédictive dans un avenir proche afin de vous faciliter la vie.

Qu'est-ce que la maintenance prédictive ?

La maintenance prédictive est basée sur l’anticipation du franchissement d’un seuil prédéfini qui permet de juger de l'état de dégradation du bien avant sa détérioration complète.
Le but de cette maintenance est d’agir sur de potentielles défaillances à l’approche de période de dysfonctionnement.

Elle permet aussi de suivre une dégradation dans le cas d’une durée de vie variable d’un équipement. Toutes ces actions permettent donc de réduire la fréquence des pannes tout en optimisant la fréquence des interventions préventives.

Pour mettre en place une maintenance prévisionnelle il est nécessaire de :

  • Lister les éléments à surveiller,
  • Connaître ou trouver la méthode de surveillance à appliquer,
  • Vérifier la possibilité d’implémenter ce dispositif,
  • Établir le ou les seuils d’alerte,
  • Décider de la méthode d’alerte,
  • Établir la fréquence de remontée d’information,
  • Introduire la procédure dans le plan de maintenance préventive.

La maintenance préventive vise à entretenir l’équipement en se basant sur l’hypothèse qu’il sera victime de défaillance dans un certain temps ; l’équipement sera remplacé ou réparé avant sa défaillance.

Au contraire, la maintenance prédictive est plus intelligente : elle surveille les tendances prédisant de possibles défaillances de vos systèmes pour les empêcher de se réaliser. Ainsi, vous optimisez la sécurité de votre environnement, et vous vous assurez de mener à bien vos opérations. La maintenance prédictive donne l’avantage d’espacer dans le temps des interventions et in fine, d’abaisser le coût du préventif.Vous assurez de mener à bien vos opérations. La maintenance prédictive donne l’avantage d’espacer dans le temps des interventions et in fine, d’abaisser le coût du préventif.

Finalement, quel que soit le type de maintenance que vous allez choisir pour votre organisation, il devra être en phase avec votre entreprise et l’utilisation de vos actifs.De nombreuses solutions existe avec des vous faciliter la tâches dans la gestion de votre maintenance.Vous devrez procéder à une analyse de vos besoins et de vos données notamment celle apportée par votre système informatique afin de créer un plan de maintenance performant.



Une question sur l'article ou un besoin de renseignement ? Contacter hugo@urbest.io


Inscrivez-vous ici pour recevoir les derniers conseils.